5 mars 2011

Parapluie

A écouter :

samedi 5 mars 2011

Le Parapluie
Mixé Par Ludovic Asselot







Lettres choisies - René Magritte


Lettre de René Magritte à Maurice Rapin
(P. 102)
Le 22 mai 1958
[...]


Mon dernier tableau a commencé par la question : Comment peindre un tableau dont le verre d’eau est le sujet ? J’ai dessiné de nombreux verres d’eau :
[dessin représentant des verres d’eau] - - - etc. - - - une ligne [dessin] se trouvait toujours dans ces dessins. Ensuite cette ligne [dessin] s’est écrasée [dessin] et A pris la forme d’un parapluie [dessin], Puis ce parapluie a été mis dans le verre : [dessin] et pour finir le parapluie s’est ouvert et a été placé en dessous du verre d’eau :

 
Les Vacances de Hegel

René Magritte  1958



[dessin d’un parapluie sous un verre d’eau]

Ce qui me semble répondre à la question initiale.
Le tableau ainsi conçu s’appelle :
"Les vacances de Hegel"
Je crois que Hegel aurait aimé cet objet qui a deux fonctions contraires : repousser et contenir de l’eau. Cela l’aurait sans doute amusé comme on le peut en vacances ?
Bien amicalement à vous René Magritte
P.S Votre question : B. devient-il fasciste ? m’étonne un peu : le texte que vous m’avez envoyé le montrait hostile à cette tentative de réhabilitation de l’inquisition, montée pour commémorer la condamnation de Siger de Brabant. Je ne suis vraiment pas au courant de ce qui peut intéresser le directeur des consciences surréalistes.



Le parapluie de berger des pyrénées


Le rythme de la transhumance évoque toujours le berger, son troupeau et son chien. Mais en vallée d'aspe, en haut-béarn, le berger, l'aoulhé se doit aussi d'avoir son parapluie, le parapluie du berger.
De loin, en Béarn, on le reconnaît à sa couleur bleue hydrome, noire en terre basque, rouge dans les vosges et enfin vert en Vendée et dans le centre de la France. Comme tout autre objet artisanal, chaque parapluie est unique, authentifié par son pommeau gravé.


Comportant neuf baleines (au lieu de huit pour les parapluies traditionnels) de rotin assemblées en fonction de leur souplesse, elles rendent chaque parapluie unique puisque jamais parfaitement rond.

Christophe et Hervé Pando assemblent ensuite le faisceau de baleines avec le mât en hêtre, puis cousent la toile de coton impermébilisée à l'aide de résine. La toile doit se terminer sur 12 boyaux,
signe de sa fabrication artisanale et assurance de son authenticité aux yeux des bergers.
Autrefois, la toile était en coton et devait passer une à deux fois sous la pluie pour devenir totalement étanche. Seulement alors le parapluie était prêt, et lorsque la toile était trop usée pour supporter plus encore la pluie et le soleil, on le rentoilait, usage maintenu par les Pando.
"Ils s'assurent toujours qu'elle est bien tissée à l'ancienne en vérifiant son double tissage, garanti par les douze boyaux qui terminent le tissu et s'ils n'y sont pas, ils n'en veulent pas."
Le résultat des 3 à 4 heures de travail nécessaires pour chaque parapluie peut-être impressionnant: jusqu'à 94 cm: "presque la taille d'un parasol".







  


Les chefs militaires ont à la main leur kalachnikov, les porte-parole des communautés villageoises, les Anciens, qu'on appelle aussi les barbes grises, tiennent un parapluie, signe de leur respectabilité.

Deux heures après minuit (1985)

 Jean-François Deniau















09h15 le neuf-quinze




Par Daniel Schneidermann le 22/02/2011





















Si on n'avait les yeux écarquillés d'effroi, on en rirait. Alors, ce parapluie ? Que signifie ce parapluie de Kadhafi, déployé sur les télévisions du monde entier ? Peut-on distinguer son signifiant, son signifié, son référent ? Et ceci est-il vraiment un parapluie ? Au secours Alain Korkos, décrypteur du surréalisme belge ! Kadhafi est donc apparu à la télé publique libyenne pendant dix-sept secondes, pour démentir se trouver au Venezuela (et peut-être aussi en France. A l'heure où j'écris, France Inter vérifie la traduction). Ceci n'est peut-être pas un démenti. Ceci n'est peut-être pas un parapluie. Ceci est bel et bien un massacre, c'est la seule certitude.

Le plus surréaliste, ce sont les réactions des ex-amis qui, toute la journée d'hier, alors que l'on apprenait que les Mirage tiraient sur les populations civiles, se contentaient d'appeler, sans plus de précisions, à "la cessation immédiate des violences". On imagine que le colonel a dû en être impressionné, sous son parapluie. Rassurons-nous: de fermes paroles ont été prononcées. "Le meilleur des scénarios serait qu'il (Kadhafi) soit jugé et qu'il s'explique sur tous les crimes" commis depuis qu'il est à la tête du pays. Il "doit partir le plus vite possible". "J'appelle les pays du monde entier à ne pas autoriser Kadhafi à se réfugier chez eux et je les appelle aussi à surveiller attentivement tout transfert d'argent venant de Libye". Qui a dit cela ? Sarkozy ? Merkel ? Ashton ? Non. Ibrahim Dabbashi, ambassadeur adjoint de Libye à l'ONU, pour expliquer sa démission. A ce jour, c'est le seul.

A propos de Sarkozy, entendez-vous encore parler des fameux dix milliards de contrats que Kadhafi était prétendûment venu signer à Paris en 2007, en échange du droit d'installer sa tente bédouine en face de l'Elysée ? Ce matin encore, au détour d'une phrase, France Inter présentait ces contrats comme signés. Or, ils ne le sont pas. Ils ne l'ont jamais été (comme nous vous le racontons ici), notamment s'agissant des 14 avions Rafale, que le Guide avait promis d'acquérir. A ce stade, il est même vraisemblable qu'ils ne le seront jamais. Ayons une pensée émue pour la maison Dassault. Ceci n'était pas un contrat.

http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=10437










METEO

Voiles blancs sur ciel bleu,
Rêve de printemps,
Douceur,
Suavité de l'instant.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire